Un Huîtrier pie de 35 ans dans la réserve naturelle de l’IJzermonding

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Avec ces 35 ans, cet oiseau est l’Huîtrier pie bagué le plus âgé de Belgique. (Photo: Jens Goudeseune)
20/12/2016
Un Huîtrier pie de 35 ans dans la réserve naturelle de l’IJzermonding
post by
Reinout Verbeke

Lors d’une opération de baguage dans la réserve naturelle de l’IJzermonding à Nieuwpoort, une équipe d’ornithologues de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique a capturé un Huîtrier pie âgé de 35 ans, un record pour la Belgique ! L’oiseau a été mesuré, pesé et relâché immédiatement.

Début décembre, des ornithologues de l’IRSNB ont mené une opération de baguage des Huîtriers pies qui hivernent dans la réserve naturelle de l’IJzermonding, à Nieuwpoort. Ces oiseaux sont typiques des milieux côtiers. Ils pèsent de 400 à 500 g et ont un plumage noir et blanc tandis que le bec et les pattes sont rouge-orange.

L’un des oiseaux capturés avait été bagué… en 1982 ! À l’époque, il était encore en plumage juvénile, preuve qu’il était né cette année-là. À 35 ans aujourd’hui, il est l’oiseau sauvage bagué le plus âgé de Belgique et probablement l’un des cinq plus vieux Huîtriers pies connus au monde.

Un biotope restauré

Ce mâle huîtrier a été bagué le 1er novembre 1982 dans cette même réserve naturelle de l’IJzermonding. Depuis 2013, il a été observé à plusieurs reprises dans la région de Gand où il a même niché. Le fait qu’il revienne dans la réserve naturelle de l’estuaire de l’Yser souligne l’importance cruciale du site et donc de la mise en place et de la gestion de zones protégées pour la flore et la faune.

Jusqu’en 1999, cette large étendue de 130 hectares était en grande partie occupée par une base de la Défense. Depuis, elle appartient à la Région flamande et est gérée par l’Agentschap voor Natuur en Bos (l’Agence flamande pour la Nature et la Forêt). Fruit d’un ambitieux programme de restauration de biotopes naturels, elle abrite aujourd’hui des milliers d’oiseaux – en particulier des limicoles, des mouettes et goélands, des canards, des cormorans – et même des phoques.

Baguage

Le baguage scientifique des oiseaux sauvages en Belgique est organisé à l’Institut depuis 1927 par le Centre Belge de Baguage (BeBirds). Ce programme, coordonné à l’échelle européenne, permet d’étudier sur le long terme les migrations des oiseaux et leur démographie. Il est d’autant plus important dans le contexte de changements cruciaux que notre environnement connaît actuellement (perte d’habitats, pollution, urbanisation, changements climatiques…).

Ces dernières semaines, nos ornithologues et des dizaines de collaborateurs-bagueurs bénévoles sont très impliqués dans un programme de surveillance des virus influenza chez les oiseaux sauvages. Ce programme est mis en place par l’AFSCA et la CODA-CERVA dans le cadre de l’épidémie de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 qui sévit depuis mi-octobre en Europe. C’est dans le cadre de ce programme que l’Huîtrier pie de 35 ans a été contrôlé.

Le site de BeBirds propose une application qui permet à chacun de cartographier les données de reprises d’oiseaux bagués enregistrées en Belgique depuis 1927. Il s’agit du fruit de millions d’heures de travail réalisées par des milliers de bagueurs bénévoles.

Plus d’information sur l’IJzermonding, l’accès au public de la réserve comprenant des vasières, des marais salants, des dunes et la plage : www.natuurenbos.be/ijzermonding.

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top