Exposition permanente » Planète Vivante

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

  • Une famille teste l'un des interactifs qui illustrent les défis auxquels sont confrontés les animaux aujourd'hui (photo : Thierry Hubin / IRSNB)
  • Des visiteurs découvrent les nombreux animaux naturalisés exposés dans la salle Planète Vivante (photo : Thierry Hubin  / IRSNB)
  • Les milieux de vie présentés dans Planète Vivante sont illustrés par des projections sur grands écrans (photo : Thierry Hubin / IRSNB)

Planète Vivante

Saviez-vous que le gnou et le zèbre se nourrissent sans problème des mêmes plantes (le premier mange les jeunes pousses, le second les feuilles plus coriaces) ? Qu’un chameau assoiffé peut boire jusqu’à 150 litres d’eau ? Que les feux de forêts peuvent bénéficier à certains arbres ?

Avec Planète Vivante, redécouvrez notre Terre, grouillante de vie, dans une approche à la fois esthétique, familiale et scientifique de la biodiversité.

Planète Vivante, c’est plus de 850 spécimens exposés sur 2000 m2 (de la girafe au puceron en passant par le koala), des modèles 3D à toucher, des médias visuels, des témoignages audios, des animations et interactifs ludiques et éducatifs.

Ce sont aussi deux espaces de découverte : le Tetrapodium, centré sur le squelette des animaux à quatre patte, et l'Arthropodium, sur les animaux à six pattes et plus. Observations au microscope, vivariums, films, maquettes 3D et activités ludiques vous y attendent !

 

Éléments remarquables

Une planète foisonnante
  • Des visiteurs découvrent les nombreux animaux naturalisés exposés dans la salle Planète Vivante (photo : Thierry Hubin  / IRSNB)
  • Un visiteur prend en photo des oiseaux exposés dans la première partie de Planète Vivante (photo: Thierry Hubin / IRSNB)
  • Une famille observe les animaux de la toundra dans Planète Vivante (photo : Thierry Hubin / IRSNB)

La vie est apparue sur Terre il y a 3,8 milliards d’années. Depuis, elle s’y développe sous forme d'une multitude d'organismes vivants : bactéries, plantes, animaux, champignons...

Ces organismes ont une origine commune et donc un lien de parenté entre eux. Les scientifiques les classent en espèces. Ils en ont décrit 1 800 000 jusqu’à présent et en découvrent de nouvelles chaque jour.

Au niveau supérieur de la galerie, Planète vivante nous parle de ces espèces et des relations qu’elles entretiennent avec leur milieu de vie.

 

Le Tetrapodium
  • Des squelettes de tétrapodes (lézard, serpent, tortue, crocodile, oiseau, cétacé…) sont exposés dans les vitrines du Tetrapodium (photo : Thierry Hubin, IRSNB)
  • Un squelette schématisé apparaît, rétro-éclairé, dans la silhouette d'un oiseau (photo : Thierry Hubin, IRSNB)

Saviez-vous qu’en observant le squelette d’un tétrapode, on peut en apprendre beaucoup sur son espèce et sur ses ancêtres ?

Entrez dans le Tetrapodium, l'espace dédié aux animaux à 4 pattes… (en grec ancien, tetra signifie « quatre » et pous, podos « le pied »). Avec plus de 26 000 espèces, les tétrapodes ont conquis la plupart des milieux de notre planète. Ils volent, nagent, courent, grimpent, rampent… Observez leurs squelettes et découvrez-en les similitudes et les spécificités… Tous pareils, tous différents ?

Une planète changeante
  • Des visiteurs testent un interactif de Planète Vivante sur les liens entre les espèces (photo : Thierry Hubin / IRSNB)

Les espèces entretiennent aussi des relations, parfois complexes, entre elles. Chacune joue un rôle, chacune trouve sa place. Et quand l’une disparait, c’est tout l’équilibre qui peut être perturbé.

Tempêtes, éruptions volcaniques, incendies, changements climatiques… ont toujours affecté la Terre.

Mais la nature est résiliente : si on lui laisse le temps, la nature reprend ses droits, la vie se redéploye.

Malheureusement, quand les perturbations sont trop intenses ou trop fréquentes, le temps manque, des espèces disparaissent, d’autres survivent à peine.

Depuis son apparition, l’Humain est un acteur de changements. Actuellement, nos activités et nos comportements perturbent fortement le grand réseau du vivant.

Au niveau inférieur de la galerie, Planète vivante nous aide à comprendre la richesse et la complexité de la biodiversité et l’importance vitale pour nous de la préserver.

L'Arthropodium
  • Grâce à une caméra grossissante et un grand écran, vous pouvez observer les détails de minuscules arthropodes (photo : Thierry Hubin, IRSNB)
  • Dans l'Arthropodium, se côtoyent maquettes géantes, vivariums et spécimens naturalisés (photo : Thierry Hubin, IRSNB)

Savez-vous comment les acariens passent d’un tas de fumier à un autre ? En taxi volant, bien installés sur le dos d'un bousier !

Insectes, araignées, scorpions, crustacés, mille-pattes… : rencontrez les animaux à 6 pattes et plus dans l'Arthropodium (en grec ancien, arthron signifie « articulation » et pous, podos « le pied », comprenez « aux pattes articulées »). Observez, de près et en grand, leurs squelettes externes : ils sont divisés en segments souvent pourvus de pattes ou d'appendices articulés. Les arthropodes représentent 80 % des espèces animales connues. Et comme vous le verrez, dans de petites vidéos, ils interagissent avec tous les autres organismes. 

Go to top